Découvrez
le musée en video

Un ancien élève de l’EMP d’Autun nous
accompagne dans la visite du musée…

L’Ecole Militaire Préparatoire Technique de Bourges

Une nouvelle école à la rentrée  2022.

Vingt quatre ans après la disparition de la dernière école technique, l’Ecole Nationale Technique des Sous-officiers d’Active (ENTSOA), dissoute à Issoire en 1998, une nouvelle école préparatoire technique (EMPT) va ouvrir ses portes à Bourges à la rentrée 2022.

Officiellement créée le 1er janvier 2022, l’EMPT de Bourges est l’héritière des anciennes écoles militaires préparatoires techniques de Montreuil-sur-Mer (1886-1924),Tulle (1924-1967) et Le Mans (1947-1985) ; ainsi que des écoles d’Issoire (EATAT puis ENTSOA 1963-1998).

GENESE.

Si la nécessité de former dès le plus jeune âge de futurs personnels rompus aux nouvelles techniques et aux matériels modernes apparus dès la 1° guerre mondiale s’était imposée au commandement, la disparition progressive des écoles militaires préparatoires techniques puis des écoles de formation technique des sous-officiers laissait un grand vide dans le volet technique de la formation des jeunes élèves.

Pourtant, l’évolution de la technicité des matériels et des systèmes d’armes depuis plusieurs décennies, a progressivement conduit la Défense, et notamment l’Armée de Terre à développer sa composante « Matériel » afin d’être en mesure d’assurer le soutien de ses différents armements.

C’est d’ailleurs la montée en puissance de l’un des programmes d’armement, le programme SCORPION*, qui a mis en évidence le risque du manque de techniciens qualifiés d’ici quelques années.

* Le programme Scorpion vise à renouveler et moderniser les capacités de combat « Au contact » de l’armée de Terre autour de nouvelles plateformes et d’un système d’information du combat unique.

Aussi, l’idée de la création d’une nouvelle école technique s’est naturellement imposée et a été anticipée dès 2018 .

AUTUN ET LE CETAT.

En effet, il y a déjà 4 ans, le Lycée Militaire d’Autun accueillait les premiers élèves destinés à préparer leur baccalauréat professionnel dans la filière de maintenance des matériels aéronautiques … Cette première promotion allait jeter les bases du futur CETAT (centre d’enseignement technique de l’armée de Terre). Une nouvelle filière a été créée (maintenance des véhicules terrestres) . Mis en place et installé à Bourges, le CETAT aura été soutenu par  le lycée militaire d’Autun durant ces quatre années, créant ainsi un lien indéfectible entre les deux entités. Ce lien a d’ailleurs été scellé lors d’une cérémonie organisée à Bourges au printemps 2022. A cette occasion, des reliques de l’EMPT de Tulle, dont l’EMPT de Bourges va hériter des traditions, ont été transmises au CETAT. Elles étaient jusqu’à présent détenues par le musée des enfants de troupe.

   

L’EMPT DE BOURGES.

Après ces quatre années d’existence et compte-tenu de la nécessité de recrutement, le CETAT se transforme donc à l’été 2022 en école militaire préparatoire technique, toujours à Bourges.

Ouverte aux élèves à partir de 16 ans, l’EMPT offre un parcours menant à la fois au baccalauréat professionnel et technologique et à un niveau de formation militaire élémentaire en deux ans. En 2022, le volume initial s’élèvera à 150 élèves pour atteindre 250 à l’horizon 2030. La plupart se destinent à une carrière de sous-officiers et intégreront l’ENSOA de Saint-Maixent à l’issue de leur formation à Bourges. Dès la rentrée 2022, deux nouvelles filières sont créées, une professionnelle « systèmes d’information numérique » et une technologique «sciences et technologie de l’industrie et du développement durable » (STI2D). Les élèves seront recrutés sous statut militaire d’élève de l’enseignement technique de l’armée de Terre (EETAT) pendant 2 ans. Une fois bacheliers et après avoir suivi une formation militaire élémentaire, ils signeront un contrat d’engagé volontaire sous-officier (EVSO) de 9 ans.

Cette nouvelle école d’excellence vise à fournir à l’armée de Terre un vivier de sous-officiers techniciens et spécialisés.

Héritière du drapeau de l’EMPT de Tulle et de la devise de celle du Mans (« Instruits, droits, adroits »), l’École militaire préparatoire technique de Bourges constitue le parfait trait-d’union entre les lycées de la défense et la composante active de l’Armée de Terre.

Article rédigé 8/2022